Naissance de la commune

Rédigé par Administrateur -

C'est le 1er septembre 1869 qu'est érigée la nouvelle commune d'Anglure-sous-Dun, par arrêté préfectoral.

Son nom vient de la famille de Noblet d'Anglure qui possède le château au bas de l'actuelle Route Départementale 416, qui va de La Velle au Bourg, jusqu'au croisement avec celle de Chauffailles. La famille des "de Noblet" de Chénelette était apparue dans la région bien avant que Bernard de Noblet, n'acquiert la seigneurie de La Clayette. C'est en 1736 que la baronnie de La Clayette fut érigée en comté, en faveur de Bernard de Noblet, chevalier, comte de Chénelette, baron d'Anglure, seigneur de Mussy, lieutenant des maréchaux de France. A peu près à cette époque, la seigneurie d'Anglure est revenue à Alexandre-Marie, fils aîné de Bernard. Ensuite survient la révolution et, à partir du 20 juillet 1789, jusqu'au début d'août, des paysans armés attaquent les châteaux et les abbayes et brûlent les archives de la région.

C'est pendant cette période qu'est brûlé le château d'Anglure, dont il reste des ruines, sans doute "les communs", avec une maison d'habitation attenant à l'écurie et à la grange, et une toute petite maison. Les anciens du village affirment qu'ils ont toujours entendu raconter l'histoire de l'existence d'un souterrain, qui allait du château à la forteresse de Dun. Est-ce une histoire réelle ou imaginaire ?

Située au pied de la montagne de Dun, la nouvelle commune d'Anglure-sous-Dun, ainsi distraite du territoire de celle de Mussy-Sous-Dun, est à l'extrême sud de la Bourgogne, à cinq kilomètres de Chauffailles. Son altitude est de 400 mètres environ. Son relief, constitué par une suite de collines, forme une cuvette dont le bourg est à la base. Une seule ouverture se trouve à l'ouest où coule la rivière "le Mussy". A l'est, c'est le département du Rhône et au nord Saint-Racho.