Cent-quarante ans d'histoire

Rédigé par Administrateur -

De 1869, année de naissance de la commune d'Anglure, à nos jours, découvrez l'histoire d'Anglure.

Par Georgette-Marie Jolivet-Peillod, ancien maire d'Anglure.

 

Jusqu'en 1869, Anglure-sous-Dun est un hameau de Mussy-sous-Dun, le village voisin. L'église, construite grâce aux souscriptions des habitants et achevée en 1865, est un ouvrage collectif. En 1866, le cimetière est matérialisé et sera agrandi en 1908, les premières concessions datent de mai 1881. Après l'église et le cimetière, une souscription est lancée pour construire l'école. Cette souscription étant trop faible, le Sieur Pierre Perras donne l'autorisation de bâtir cette maison d'école sur un terrain lui appartenant et fait l'avance des fonds en attendant que l'abbé Veylon, instigateur de ce projet, puisse effectuer le remboursement de la dette. Tous les transports de matériaux sont effectués par les habitants d'Anglure-sous-Dun. Commencée en 1862, cette école est terminée en 1867, le long du chemin de Lapalus, à droite en descendant. On peut voir cette date gravée dans la pierre au-dessus de la porte latérale de la maison qui existe toujours et est louée par la commune comme maison d'habitation. A l'époque, la salle de classe étant trop petite, les garçons vont à l'école le matin, et les filles l'après-midi. Le terrain destiné à l'implantation du presbytère est donné à Anglure-sous-Dun par Jean-Baptiste Pierron, propriétaire et avocat à Villefranche, selon l'acte du 19 juin 1869. Alors qu'ils possèdent une église, un cimetière, une école et un presbytère et qu'ils trouvent le bourg de Mussy trop éloigné de leurs demeures (plus de trois kilomètres), les habitants d'Anglure qui rencontre des problèmes, demandent la création d'une nouvelle commune. En 1869, la population devient de plus en plus dense : 575 habitants et on peut compter à Anglure-sous-Dun 119 maisons, deux moulins et un lavoir.

L'exode rural a beaucoup touché le village au cours de toutes ces années, et le nombre d'habitants n'a cessé de diminuer : 154 en 1982 - 138 en 1990, pour remonter un peu au dernier recensement de 1999 : 151 habitants, pour une superficie de plus de 699 hectares, dont 254 hectares de bois. Le recensement publié en 2009 compte 164 habitants, celui de 2010 168 habitants.